Rejet du budget 2020 : la majorité en ordre dispersée

Publié le par Craponne à Venir

A l’ordre du jour du conseil municipal du 19 décembre 2019, figurait le vote du budget 2020 de la commune. Ce budget, élaboré́ dans le respect des objectifs et des priorités de la politique municipale de la majorité engage l’équipe municipale majoritaire pour une année.

Mais, en 2020, il y a les élections municipales…Lors de notre intervention en conseil municipal, nous avons fait remarquer que ce vote obligeait les élus actuels à se prononcer sur un budget qui risquait fort de ne pas correspondre aux objectifs et aux priorités de la future équipe municipale. Le Maire a alors affirmé qu’il y avait possibilité de voter des ajustements en juin pour adapter le budget aux projets des nouveaux élus tout en sachant bien qu’il n’est pas possible d’opérer une complète redistribution des dépenses et des recettes.

De plus, à notre sens, les choix budgétaires présentés dans ce budget n’étaient pas satisfaisants et nous les avions dénoncé tout au long du mandat dont :

  • la non prise en compte des difficultés du personnel (absentéisme, conditions de travail, turn over excessif…) : seulement 3.88% d’augmentation du budget sont prévues en 2020 pour les rémunérations du personnel (charges patronales comprises), ce qui couvre à peine plus que la somme nécessaire pour répondre aux obligations salariales liées à l’évolution des carrières, à la technicité et à l’ancienneté.
  • des dépenses d’investissement évaluées à 4.9 M€ dont environ 65 % sont destinés à la construction du centre technique municipal et à l’achat des locaux loués pour les ateliers municipaux, les 35% restants étant consacrés à d’autres projets moins ambitieux mais susceptibles de bloquer certains projets jugés prioritaires par les futurs élus
  • un excédent budgétaire de 2,5 millions d’euros / an en moyenne soit 25% du budget de fonctionnement (les communes similaires tournent en moyenne autour de 15 %) et de plus de 2,1 millions d’euros en 2020 en prévisionnel. Ces économies ne seraient pas critiquables si les principaux besoins des craponnois étaient couverts. Mais, ce n’est pas le cas et l’équipe suivante ne peut absolument pas s’engager aujourd’hui sur un excédent aussi important.

Afin de laisser aux futurs élus une liberté d’action, nous avons demandé officiellement au maire de ne pas voter le Budget 2020 en l’état et d’appliquer l’article L1612-1 du code général des collectivités territoriales permettant de reporter, sous certaines conditions, le vote du budget après l’installation du conseil municipal qui sera élu le 22 mars

Le maire ayant refusé cette proposition, les 4 élus de « Craponne à Venir » ont annoncé qu’ils voteront « contre ce budget » qui engage trop les équipes à venir et limite leur capacité à agir.

Les élus de la liste « un nouvel élan pour Craponne » ont également voté contre. Les voix des élus de la majorité se sont réparties entre « pour le budget » : 7 voix et l’abstention 13 voix. Le budget n’a pas été approuvé et le Maire, confronté à ce verdict inattendu a décidé de convoquer un conseil municipal  en janvier.

Le conseil municipal se réunira donc à nouveau le 6 janvier 2020 pour mettre en place un VRAI BUDGET DE TRANSITION, en application du dispositif L 1612-1.

Ce 19 décembre 2019, Monsieur le maire a brutalement  pris conscience qu’il avait perdu sa majorité.

                                                                                   Les élu.e.s de Craponne à Venir

                                                                       F. Pelorce , A. Khaladi, V. Hartmann, P. Bretones.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article